Accueil Qui est Douglas Kennedy Ses livres Mon panier
Commentaires
Philippe - 19-11-2012
Il s’agit du premier de vos livres que je lis. J’ai mis du temps à y rentrer, tant la mise en place et la description sont un peu longuettes, quoique bien évidemment nécessaires. Mais une fois que le personnage passe à l’action, plus possible de décoller de ce roman. Impossible de ne pas le vivre soi-même. La reconstruction de Ben est passionnante. On a vraiment envie de l’encourager à réussir, à revivre une autre vie malgré les risques, et ce même si l’absence de ses enfants est déchirante, cruelle. La fin aurait pu être un happy end de plus mais elle est intelligente et le livre se referme lentement, sans trop d’optimisme, permettant ainsi au lecteur de se remémorer le reste du livre, de le revivre comme sa propre histoire. J’apprécie beaucoup quelqu’un comme Philippe Djian, qui dit préférer mettre l’accent sur le style, la forme, plutôt que sur l’histoire elle-même. Vous, c’est un peu l’inverse et, finalement, ce qui reste, c’est l’histoire. Et c’est bien ainsi. Votre livre est jubilatoire et son récit m’a troublé au plus profond de moi-même. Je n’en suis pas sorti indemne et me suis mis à apprécier cette Amérique-là, à aimer tous ces lieux, même imaginaires qui m’auraient, sinon, laissés indifférent. Merci pour tout, Douglas Kennedy.

roisin - 09-08-2012
I just finished reading your book. It was wonderful, gripping and a terrific read. Wishing you continued success. Thank you.

Elodie - 05-03-2011
J'ai adoré le livre, mais il y a un détail (c'est vraiment un détail, je le dis tout de suite, mais ça m'intrigue) que je ne comprends pas : il parle des attentats du World Trade Center, plutot vers la fin du livre. Les questions que je me pose sont : 1. comment Ben-Garry peut-il parler de cet évènement alors que l'histoire se passe en 1994, et 2. le livre a été écrit en 1996, alors comment l'auteur lui-même peut-il en parler aussi ?

STIEVE - 09-11-2010
Ce livre m'a beaucoup plu mais je n'aime pas son titre : "L'homme qui voulait SAUVER sa vie" serait mieux, non ? Quel est d'ailleurs le titre en anglais, il n'apparaît pas sur le volume en ma possession ? Par ailleurs j'ai détesté l'adaptation cinématographique (qui ne suit pas le bouquin dès la fuite du héros) et le choix de l'acteur principal juste bon à jouer dans les petites comédies françaises comme "L'auberge espagnole".

Stéphane [photographe amateur http://stephanejacques.free.fr]
J’ai adoré L’homme qui voulait vivre sa vie. Tous les passages où il est question de photographes ou de photographie sont d’une justesse remarquable. En plus d’être un roman captivant, c’est un des meilleurs livres sur la photographie et les photographes que j’ai pu lire.

Arnaud
J'ai commencé par hasard la lecture de vos romans par "la femme du cinquième" tout de suite poursuivie par "l'homme qui voulait vivre sa vie", quelles heureuses compagnies ! Votre sens du dialogue est prodigieux entre autres qualités dont je ne saurais donner un sens critique. Quelle découverte, au prochain...

Ariane
J'ai commencé par lire "Rien ne va plus", j'ai adoré j'ai donc décidé d'acheter "Relation dangereuse" en le finissant je me suis dit, c'est mon livre préféré! L'autre jour j'ai finit de lire "l'homme qui voulait vivre sa vie" et je n'arrive plus à savoir lequel je préfère... Aujourd'hui je suis en pleins "piège nuptial". Vos livres sont un régal, je ne m'en lasse pas! Le désarrois de Ned Allen est déjà sur mon bureau en attendant...

Jean-Luc
Vos livres sont un bon repas,un bon vin.Vous êtes le Mac Cartney de ma bibliothèque.Ma référence littéraire,sans aucun doute ,l'homme qui voulait vivre sa vie.Toute ces ascensions sociales qui dégringolent et se régénèrent lentement.Un grand merci monsieur Douglas Kennedy.

Fatou
Je ne sais par ou commencer, à l'instant ou je vous écris Mr Kennedy. J’ai l'impression que je suis envoutée par vos romans. Je vis à Paris et suis originaire du Sénégal. le premier roman que j'ai lu de vous était Les charmes discrets de la vie conjugale ,et depuis je peux plus me passer de vos oeuvres, Actuellement je suis à votre dernier roman, Quitter le monde ,après avoir été fabuleusement épatée par l'homme qui voulait vivre sa vie, La femme du Ve,la poursuite du bonheur,une relation dangereuse sans oublier Piege Nuptial et aussi, Rien ne va plus. Quand je lis vos romans, j'oublie tout et je me sens bien et dans le métro, je dépasse souvent mon arrêt, tellement je suis à fond dans l'histoire que vous racontez, c’est fou. Je vous admire et je ne trouve pas les mots justes pour le décrire. J'aime vous lire.

Inscrivez-vous à la newsletter Douglas Kennedy
POCKET
LES SITES DE PLACE DES ÉDITEURS
LITTERATURE : Belfond | Belfond NOIR | Harlan Coben | Presses de la Cité | Danielle Steel | Omnibus | Belfond Vintage | 1000 comédies | Khaled Hosseini | Column McCann
PRATIQUE, ILLUSTRÉ, DOCUMENTS : Solar | Hors Collection | Acropole | Le Pré aux clercs   TOURISME : Lonely Planet   JEUNESSE : Hemma | Langue au chat

Inscrivez-vous à la newsletterContactsMentions légalesCGUGestion des cookies
© Belfond 2022
Les fabuleuses aventures d'Aurore - Tome 01
Les fabuleuses aventures d'Aurore - Tome 01

J’ai demandé à Maman si c’était vrai que les autres avaient des problèmes à cause de moi.
Elle m’a répondu :
...